Naissance d’un centre ressources « Sur le fil » sur le bassin privadois visant à la prévention du mal être des personnes âgées

Publié le 1 mar 2021

Certaines personnes âgées sont victimes d’une précarité relationnelle aigue liée aux différents épisodes de confinement, à la mise à distance de leur entourage familial ou amical, à la privation de certaines libertés.

Naissance d’un centre ressources « Sur le fil » sur le bassin privadois visant à la prévention du mal être des personnes âgées. 

La crise sanitaire liée à la COVID 19 a un impact retentissant sur l’état de la société en matière de santé mentale, de mal être et de risque suicidaire. Certaines personnes âgées sont victimes d’une précarité relationnelle aigue liée aux différents épisodes de confinement, à la mise à distance de leur entourage familial ou amical, à la privation de certaines libertés. 

Le mal être et le risque suicidaire se trouvent amplifiés par cette difficile actualité. 

Il y a donc une impérieuse nécessité à proposer sur le territoire des ressources mutualisées. C’est tout l’enjeu du projet porté par le Groupe AESIO Santé, en partenariat avec ALMA 07*, l’IREPS** et le soutien de la conférence des financeurs de la prévention du département de l’Ardèche. 

À savoir : 

Plus de 30% des suicides sont représentés chez les + 65 ans. Les personnes âgées représentent la tranche de la population la plus à risque de décès par suicide, en particulier lorsqu’elles souffrent de troubles dépressifs. De multiples facteurs peuvent être à l’origine d’une crise suicidaire : isolement, précarité, perte de l’autonomie, perte du conjoint, etc…

Par ailleurs, l’étude DREES de janvier 2020 révèle l’état psychologique dégradé d’un tiers des résidents en EHPAD, confirmé par le regard du terrain des établissements du Groupe AESIO Santé en Ardèche. 

Projet « Sur le fil » :

Ce nouveau centre ressources dénommé « Sur le fil » est un dispositif d’écoute, d’assistance et de soutien psychologique, dédié aux personnes âgées en état de mal être ou de risque suicidaire, à domicile et en établissement : 

  • Mise à disposition d’une plateforme d’écoute (ALMA 07) pour évaluer la demande et proposer une aide,
  • Rencontre avec la personne âgée au domicile pour évaluer la situation,
  • Proposition d’un primo-accompagnement par un psychologue avec suivi régulier et prévention de la rechute, voire de la contagion suicidaire,
  • Expertise spécialisée pour les situations de personnes âgées en établissement,
  • Développement d’actions de communication/sensibilisation

 

Une psychologue a été recrutée en la personne de Julie Cizeau. Le projet est piloté par Stéphanie Féougier, Directrice de la plateforme senior privadoise. La formation des bénévoles d’ALMA 07 est programmée en collaboration avec l’IREPS. Le centre ressources sera opérationnel au printemps prochain. 

*ALMA 07 : Allo Maltraitance Personnes âgées/personnes handicapées

** IREPS : Institut Régional d’Éducation et de Promotion de la Santé