Maladie de Parkinson, un outil innovant de rééducation musicale évalué à la clinique Beau Soleil.

Publié le 19 avr 2021

La clinique Beau Soleil à Montpellier, groupe AÉSIO Santé, porte une étude sur l’intérêt d’un outil de rééducation musicale à la marche, BeatPark, pour les patients atteints de la maladie de Parkinson. 

BeatPark

La maladie de Parkinson est une affection neurodégénérative (perte progressive des neurones) qui affecte le système nerveux central et qui entraîne des troubles progressifs : mouvements ralentis, tremblements, rigidité puis troubles cognitifs. Au cours de cette maladie, la marche est progressivement altérée. Les médicaments ne sont pas toujours suffisants. Seule l’activité physique semble être véritablement efficace, mais souvent les personnes tendent, au contraire, à être de moins en moins actives.

 

L’écoute de musique peut encourager la pratique de l’exercice physique et constitue une alternative non médicamenteuse prometteuse pour la rééducation de la marche des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. C’est à partir de ce constat que l’équipe de neurologie du Dr Valérie Cochen de Cock à la clinique Beau Soleil, groupe AÉSIO Santé, a lancé le projet Beat Park.

 

BeatPark, une auto-rééducation innovante

L’évolution des technologies permet de leur proposer une auto-rééducation très innovante et motivante à travers le projet BeatPark. Avec ce dispositif, ils peuvent se rééduquer à la marche, seuls et en extérieur.

Ce dispositif associe des capteurs de la marche et une application smartphone qui synchronise le tempo de la musique à la cadence des pas des patients, détectée par les capteurs. Beatpark permet donc de marcher en écoutant une musique dont le tempo s’adapte, en temps réel, à la cadence de la marche, pour la stabiliser. Une fois bien synchronisée au pas, la musique s’accélère de façon non perceptible pour le sujet, mais afin de le motiver à marcher de façon de plus en plus dynamique et rapide.

 

Les études préliminaires menées par l’équipe de neurologie de la clinique Beau Soleil à Montpellier, en étroite collaboration avec le laboratoire de recherche sur le mouvement EuroMov, ont montré l’intérêt de BeatPark. Les personnes qui l’ont utilisé ont rapporté moins de chutes et moins et moins de douleur. Elles ont décrit qu’elles avaient moins peur de tomber. Elles ont surtout rapporté une augmentation considérable de leur temps de marche quotidien et de leur qualité de vie.

 

Faciliter et motiver la marche en musique

Aujourd’hui, l’objectif est de démontrer que BeatPark est plus efficace qu’une marche en silence ou une marche avec une musique non alignée au pas. Pour cela, une très large étude est menée en France, coordonnée par le Dr Valérie Cochen de Cock, dans 17 villes différentes, explorant 400 patients qui vont être répartis en trois groupes : programme de rééducation à la marche en silence, en musique à tempo non aligné et en musique avec un tempo aligné qui s’accélère au fur et à mesure de la séance (BeatPark). A travers cette étude, l’équipe souhaite démontrer que BeatPark permet une plus grande amélioration de la marche, et augmente d’avantage la qualité de vie, que les autres conditions de rééducation. 

 

Il s’agit aussi de pouvoir appliquer ce dispositif à d’autres maladies chroniques pour faciliter et motiver la reprise de la marche des patients en musique.