La plateforme #FutureMedicine et le MedTechLab® parties intégrantes de la stratégie 2022-2028 de Mines Saint-Étienne orientée Industrie 4.0

Publié le 26 janvier 2022 - Mis à jour le 27 janvier 2022

Lors de sa conférence de presse de rentrée, Mines Saint-Etienne a dévoilé ses projets de développement qui s’appuient sur deux orientations majeures : l’industrie et la santé du futur.

La plateforme #FutureMedicine et le MedTechLab® parties intégrantes de la stratégie 2022-2028 de Mines Saint-Étienne orientée Industrie 4.0

 « L’un des volets de cette stratégie consiste à créer des Usines-Écoles : des plateformes technologiques reproduisant grandeur nature des usines 4.0, destinées à accompagner les entreprises dans leur transformation numérique, sociétale et environnementale (…) ».

 

Ces lieux d’expérimentation, écosystèmes d’innovation, permettent de prototyper les nouveaux usages, à l’instar de #FutureMedicine :

 

L’expertise de Mines Saint-Etienne en Santé du Futur repose en effet sur cette plateforme technologique créée en 2019 au Centre Ingénierie et Santé. #FutureMedicine accueille le Living Lab en Santé et Autonomie : MedTechLab® (co-dirigé par AESIO Santé et Mines Saint-Étienne) dédié à la co-création et à l’expérimentation d’équipements et services innovants liés à la santé et l’autonomie.

#FutureMedicine est également dotée de 6 démonstrateurs (lien article) : 3DFabLab, Labo I.A., Hôpital Virtuel, Particules inhalées, Simulateur chirurgical, Fretting Corrosion. 

Parmi les projets menés au sein de la plateforme, citons notamment : le dispositif intelligent de mesure et de suivi de la fragilité d'une personne âgée vivant seule à domicile, un dispositif de localisation des patients atteints de la maladie d’Alzheimer pour un usage en EHPAD,  l’évaluation des performances des purificateurs d’air dans le cadre de la Covid-19 ou encore les tests d’efficacité de la filtration bactérienne des masques chirurgicaux et grand public.

 

Ce dispositif sera complété par un projet d’envergure sur le Campus Région du numérique à Charbonnières-les-Bains où Mines Saint-Étienne co-pilote la plateforme DIWII, Digital Intelligence Way for industrial Institute. 

Cet espace accueillera prochainement les travaux de la Chaire BOPA (Bloc Opératoire Augmenté), lancée en 2020 dans le cadre d’un partenariat entre l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) et l’IMT (Institut Mines-Télécom). Il vise à mettre au point des technologies pour augmenter les sens (vision, parole et toucher) des différents acteurs d’un bloc opératoire. 

 

Ce positionnement sur la santé 4.0 conforte les fortes ambitions de Mines Saint-Étienne de « créer un lieu totem industrie et santé du futur sur la métropole stéphanoise, mais aussi un lieu connecté au campus Région du numérique » : des espaces spécifiques qui s’appuient sur les compétences et sur l’expertise en santé de nos équipes. 

 

 

Plus d’infos sur #FutureMedicine

Lire le communiqué de presse